Saint-Maur Roller
Les 6 heures de Carole, dimanche 19 mai 2013
Accueil Vie du club Le club Calendrier Galerie photo Vidéos Liens Revue de presse
Cette année, le club a inscrit 3 équipes aux 6 heures du circuit Carole - SMR Vitesse avec Christine, Fred, Marie-Lau, Philippe et Xavier du groupe  vitesse  - SMR 1 avec Carl, Céline, Didier, Nala et Perrine des groupes vitesse et loisir  - SMR 2 avec Anne, Aurélien, Caroline, Isabelle et Mathilde , représentants des  groupes loisirs.  La météo a toujours un rôle important dans le moral des troupes ; cette fois-ci il  ne faut pas trop compter sur le ciel pour se donner du courage, même s’il a  finalement été plus clément que prévu. Les 15 concurrents et leurs 2 pom-pom-  girl officielles de la journée Sonia  et  Manon  s’installent tout de même à leur  aise.   Pour faciliter les relais, ils désertent les stands prévus et montent leur camp sur  la pelouse (ou plutôt dans la boue) au plus près de la piste. Puis, chacun se prépare, dossards à accrocher, où sont les épingles?, rollers à chausser sans oublier les chaussettes, nI les protections, est-ce que les  roues roulent?, le chrono est bien à zéro.  A l’arrivée sur le circuit de moto de Seine Saint-Denis, le sol est trempé, les  virages sont des patinoires. Les adducteurs s’en rappelleront encore quelques  jours plus tard. Heureusement, en quelques heures le sol sèche, même si le ciel  ne se dégage pas du tout. L’essentiel est que le vent ne se lève pas trop et que  la pluie reste là-haut dans les nuages ! A 10 heures, le départ est lancé. Au milieu des concurrents Aurélien, Perrine et Xavier se retrouvent pour  s’encourager une dernière fois.  “A l’américaine” ou de main en main, les relais  des 3 équipes de Saint-Maur Roller se passent bien, malgré quelques petits  aléas (oubli de puce, rollers non chaussés ou relayeur affalé dans un siège à  parler d’escargots au lieu de guetter son pousseur…). Les équipes vont chacune  à leur rythme, avec ou sans chronométrage.   Les plus rapides se concentrent pour gagner quelques places au classement  général. Bien qu’il y ait quelques côtes fatigantes et des virages plutôt serrés, la glisse sur  ce circuit est agréable quelque soit le niveau, surtout dans la longue ligne droite  en faux plat descendant.  Comme pour chaque course, il n’y a plus de passage de relais possible dans les  10 dernières minutes avant la fin de l’épreuve. Tout le monde fait donc des  calculs improbables et des statistiques de dernière minute pour trouver LA  stratégie qui allègera le sort final des “bizutés” des instants finaux. Philippe gagne  ainsi le droit de faire 4 derniers tours, Aurélien et Perrine s’en sortent un peu  mieux avec 3 derniers tours.  Pas de podium cette fois-ci pour SMR, mais un classement plutôt honnête : - SMR Vitesse arrive en 17ème position sur 154 équipes au classement général et en 7ème position sur 38 équipes de sa catégorie - SMR 1 récolte le numéro 73 sur 154 et 19 sur 38 par catégorie - SMR 1 décroche la 100ème place sur 154 et 19 sur 38 par catégorie. Pour clôturer comme il se doit cette nouvelle sortie de club, de délicieux gâteaux  au chocolat, du riz au lait   et différents thé sont dégustés pendant le pliage du campement de la journée et  des étirements. Tout le monde s’en va avec la satisfaction d’avoir tenu jusqu’au bout des 6  heures. Certains pensent déjà aux 24 heures du Mans prévues la semaine  suivante…