Accueil Vie du club Le club Calendrier Galerie photo Vidéos Liens Revue de presse
Roller Soccer, samedi 7 février 2015
Arrivée 18H45 dans le gymnase République de Pontault-Combault. Bonne ambiance, le club des Easy-riders fête Samedi Gras, les déguisements et les crêpes ont investi le lieu. Christophe, l’entraineur nous accueille. On s’installe dans les vestiaires et là on se dit que c’est chaud, très chaud même ! Température caliente. Mais SMR ne se ramollit pas, on sort de l’étuve pour se mesurer à une jeune équipe affublée de la parfaite tenue footballistique : shorts et maillots jaune et bleu floqués à leur prénom et de protège tibias. 
La salle est chauffée à bloc, nos roues apprécient le contact lisse avec son revêtement. Les 2 équipes font cercle autour de Christophe pour l’échauffement des épaules et des cervicales. Puis, commencent les tours de piste exécutés avec maestria. Nos levées de genou, talons fesse, fentes avant, citrons, accélérations ne laissent rien paraître.  Il faut juste à discrétion éponger Daniel. Nouvel exercice : on se met 2 à 2. L’un hilare lance le ballon tandis que l’autre assis au sol le réceptionne sur son casque en grimaçant sous l’impact du rebond.
Les choses se compliquent avec l’installation de plots. Il nous faut zigzaguer ballon au pied avant de shooter dans les buts. Et là, on perd toute crédibilité ! Jérôme confie à son homologue Pontellois-Combalusien que « le roller soccer n’est pas notre spécialité ». La réponse ne se fait pas attendre : « Oui j’ai vu ». Elle fait mouche dans nos esprits : nous ne pouvons que les surprendre.
L’arbitre se met en place, nous prenons connaissance de quelques bribes de règlement : pas de limite de terrain, interdiction d’utiliser les mains ou de se jeter à terre. Nous prenons soin de mettre nos supporters à l’abri derrière un calfeutrage de tapis de sol. La rencontre peut enfin commencer. 5 joueurs entrent en jeu qui sortiront par roulement toutes les 2 minutes. C’est là notre seule stratégie. En face, une solide équipe dans laquelle on identifie Nolwenn, la seule fille de l’équipe.
Les passes sont précises, l’adversaire tient son poste, se déplace rapidement et utilise les murs à bon escient. Les tirs ne tardent pas. Les nôtres sont tout en retenue. Notre désorganisation, notre détermination, notre marquage sèment la confusion. L’arbitre nous sanctionne à plusieurs reprises. Carl ne manque pas une occasion de se jeter au sol et est vite rattrapé par son sifflet. On joue avec les moyens du bord en essayant d’entraver leur progression. Première belle action avant la mi-temps: Jérôme tire et marque mais le but est refusé car trop haut. Le temps passe, l’écart se creuse. Mais notre équipe résiste et intercepte le ballon comme elle peut. Elle gêne visiblement les assauts menés par les attaquants. Le travail exceptionnel réalisé par nos gardiens successifs est à souligner. Ils ont largement contribué au maintien d’un score décent. Evoluant devant nos yeux incrédules un super héros sorti tout droit de la série manga Foot2rue : Daniel. Transcendé, il joue comme jamais de son corps et fait front. Rien ne passe. C’est un festival de buts arrêtés ou détournés portés par nos cris fanatiques.
Puis le dernier but du SMR viendra de l’action conjointe menée par Louis et Grégory qui percent bille en tête les lignes adverses. On exulte ! Une vraie cohésion d’équipe. La rencontre continue sur les chapeaux de roues jusqu’au sifflet final. On se sert la main, sourires sur les visages. On prend le temps de figer l’instant en se regroupant le temps d’une photo de groupe.
De l’avis général, cela a été une bien belle rencontre. Nous nous sommes amusés sur le terrain et avons passé de bons moments sur la touche. La fermeture des grilles par le gardien a précipité notre retour aux vestiaires. Nous avons pris précipitamment congés de nos sympathiques organisateurs non sans leur avoir au préalable suggéré l’idée d’une nouvelle rencontre à domicile …. sur le thème du Hockey… A suivre !
Toutes les photos Saint-Maur Roller