Vendredi 9 mars  – Soirée patinoire

 

21 heures : un groupe se forme sur la parking de la patinoire de Champigny, puis se dirige vers l'entrée : c'est près d'un tiers de Saint-Maur Roller qui se prépare à passer une bonne soirée. Des adhérents de tous les groupes sont venus se tester sur la glace avec leur famille et leurs amis. En attendant que la glace se refasse une beauté, il faut compter les participants ; l'exercice est plus difficile que prévu, mais pas impossible et permet à notre trésorier de régler d'avance.

 

Une fois rentrés, nous voilà confrontés au choix des patins à glace : pointures, patins de hockey ou artistique ? Les plus malins viennent avec leur propre matériel, on va avoir à faire à des professionnels ! Après avoir mis les chaussures et les vêtements encombrants dans de grands sacs poubelle, il faut aller jusqu'à la glace, en essayant de prendre un air naturel, parce que ce n'est pas habituel de marcher sur une lame et ça laisse perplexe quant à notre aptitude à glisser sur cette grande piste blanche toute froide, déjà envahie de jeunes plutôt à l'aise. C'est parti pour le grand frisson !

Non, les sensations ne sont pas les mêmes qu'en roller, mais avec un peu d'entraînement, on s'y retrouve, ou presque. Ça glisse trop pour certains, pas assez pour d'autres. Le plus rassurant est de tenir le bord, ça limite les dégâts. Au bout de quelques tours, tout le monde arrive à se lancer. Pas mal du tout, même pour les débutants qui n'ont pas l'air si débutants…

 

21 heures 45 : tiens, il y a une impression de vide sur la piste, on dirait qu'on est moins nombreux qu'au début. En cherchant bien, on retrouve les plus courageux derrière une  vitre, en train de papoter : les principaux membres du bureau et l'entraîneur sont déjà au bar ! BRAVO !

Pourtant, l'ambiance est bonne sur la glace et animée ! Une musique antillaise résonne, c'est assez étonnant avec le froid qu'il fait ! Ce n'est pas toujours facile de rouler droit et sans craintes, car le groupe de jeunes nous prouve son talent avec des chorégraphies, pirouettes et courses poursuites. Ils tentent même de nous transformer en bonhommes de neige avec des freinages en slides trop proches à notre goût, n'est-ce pas Christine ? C'est dommage d'être tout blancs alors qu'on n'est pas encore tombé ! Mais ils restent très aimables, relèvent poliment tous ceux qu'ils font chuter et offrent un cours de patinage en arrière à Pédro pour se faire pardonner. Pour terminer la soirée tous ensembles, rien de tel qu'une petite course sur la longueur de la patinoire, mais pas de mélange entre les groupes, dommage ! Enfin, peut-être que certains feraient moins les fiers sur des rollers !

 

23 heures 30, il est tant pour la plupart de partir, mais on se retrouve bientôt en cours, en attendant de se voir lors d'une autre sortie.

 

 

Merci pour cette soirée originale à Saint-Maur Roller !

Entrez votre texte ici...
 

Copyright © 2008, Saint Maur Roller. Tous droits réservés.