Randonnée dans l'Yonne

Samedi 8 et dimanche 9 mai, le SMR s'expratrie dans l'Yonne pour une randonnée le long du canal Nivernais.

 

Sachez que nous étions au nombre de vingt et un à participer à ce super week-end du 8 mai où nous nous sommes retrouvés pour randonner le long du canal du Nivernais, tout près d’Auxerre.

 

C’est après un départ plutôt matinal que nous sommes arrivés aux alentours de 10 heures samedi matin au camping des Ceriselles, à Vincelles. Il y avait Jonathan, Adélia, Elodie, Agathe, Karine, Céline, Solène, Audrey, Perrine, Marie-Laurence, Sébastien et Chrystel, Sandrine et Philippe, Anne, Cécile, Christine et Xavier, Didier et Nadine et Lohanna leur fille, notre benjamine de 10 ans et demi, … et Emmanuel venu se joindre à nous pour la randonnée du samedi avant de rejoindre sa famille demeurant à quelques kilomètres de là. Nous avons été accueillis et accompagnés une partie de la journée du samedi par nos amis Auxerrois du club PLPB, avec qui nous formons une équipe pour les  24h du Mans.

 

 

Après nous être installés dans les bungalows, nous n’avons pas perdu de temps puisque nous avons chaussé nos rollers illico-presto et nous avons débuté la randonnée aux alentours de 11 heures. Marie-Laurence s’est inquiétée, elle avait senti quelques gouttes en arrivant. « Ah non, pas ça ! », s’est-elle écrié. Mais le soleil est enfin apparu, timidement au début, pour enfin resplendir vers 12 heures.

 

La randonnée le long du canal fut splendide, entrecoupée d’un pique-nique vers 13 heures, à Mailly-le-Château. Chacun allait à sa vitesse, admirant un paysage vallonné aux couleurs et aux tons très variés. Nous croisions des péniches navigant sur le canal, et nous n’hésitions pas à saluer amicalement leurs passagers.

      

Nous avons tous fait 30 kilomètres en tout, 15 à l’aller et 15 au retour. Chrystel, la compagne de Sébastien, nous encourageait à vélo. Emmanuel a éprouvé énormément de joie à effectuer cette randonnée, et son plaisir à faire du roller n’en a été que renforcé. Quant à Lohanna, 10 ans, elle a roulé pendant 30 kilomètres, et avec le sourire s’il vous plait ! Il était d’ailleurs hors de question pour elle de s’arrêter et de faire demi-tour avant la fin du parcours !!! L’année prochaine, il va falloir t’inscrire au club, Lohanna … Et pousser papa à s’inscrire aussi… Mais si Didier, le samedi matin, c’est possible !

 

      

   

Rentrés avant 17 heures, nous nous sommes préparés, non sans difficultés, avant de repartir pour visiter le vieux Auxerre. En effet, notre visite a été retardée, car nous avons du faire face à quelques mésaventures : dans le bungalow de Céline, il n’y avait pas d’eau chaude. Quant à Cécile et moi, nous avons évité de peu la noyade à cause d’une fuite d’eau dans notre salle de bain.

 

Arrivés à Auxerre, nous avons visité le vieux quartier et admiré les maisons à pans de bois et les façades des monuments, le tout sous l’égide de Xavier qui s’est improvisé guide touristique.

 

      

   

De retour au camping, nous avons pris l’apéro (dégustation de vin d’épines fabrication maison de Serge du club PLPB) et dîné au restaurant des Ceriselles. Au menu : champignons à la grecque, taboulé, charcuteries, jambon à la Chablisienne, frites et brochettes d’ananas.

Le lendemain dimanche, lorsque nous nous sommes levés, nous étions sous la brume et avons constaté qu’il avait plu pendant la nuit. Mais le temps s’est dégagé pendant que nous visitions les caves de Bailly. A la fin de la visite, nous avons eu le droit à la traditionnelle dégustation de vin, et ceux qui le désiraient ont pu acheter une bouteille du vin du cru de la région.

      

   

 

Nous avons pique-niqué au pied des rochers du Saussois, site très pittoresque où un groupe d’adolescents pratiquaient de l’escalade. Mais aucun d’entre nous n’a voulu s’initier, chacun préférant rechausser ses rollers.

      

   

 

Et nous voilà repartis. Lohanna dont les pieds souffraient depuis la veille au soir, a voulu repartir avec nous, malgré la pression de ses parents qui auraient préféré qu’elle se repose. Une fois de plus, elle nous a bien suivi, et n’a rebroussé chemin qu’à 4 kilomètres de la fin.

 

Bravo également à Elodie, qui elle aussi a fait preuve d’énormément de courage, car ses patins lui faisaient terriblement mal aux pieds ! Elodie, comment s’est passé ton lundi au réveil ?

 

      

Saluons également la belle chute en cascade de Philippe, Adélia, Cécile et Sébastien, en cause : quelques cailloux sur la chaussée. Heureusement, il n’y a pas eu de blessés, seulement quelques écorchures et un bermuda troué.

 

La journée s’est achevée dans la bonne humeur vers 16h15. Après quelques étirements, nous sommes retournés sur Paris, tristes de quitter la Bourgogne.

 

En tout cas, merci aux organisateurs du club de nous avoir offert un si beau week end, agréable et dépaysant à souhait.

 

Anne

 

 

                                                             LE TÉMOIGNAGE DE NADINE :

 

Très heureuse de pouvoir partager avec mon mari et ma fille Lohanna mon « hobby » le roller, nous nous sommes inscrits en famille à la rando du 8 et 9 mai  organisée par le club. 

Cependant, la semaine qui a précédé le départ, j’ai réalisé que plus aucune famille ne souhaitait participer, seuls les plus « férus » seraient présents.

 

J’ai moi-même passé la semaine à essayer de dissuader Lohanna de venir, en lui expliquant les difficultés qu’elle pouvait rencontrer, lui faisant même du chantage sur ses notes d’histoire et de géographie (et oui j’ai osé) ; mais rien à faire, son désir de participer était plus fort.

Le samedi, au moment du départ, on avons donc prévenu tout le monde qu’il était fort  probable que nous soyons obligés de  rebrousser chemin rapidement.

Et bien non, cette  petite  en veut  !!! elle pense à tous ces champions olympiques qui parlent de l’importance du mental et veut prouver à sa mère qu’elle n’est pas un « boulet ».

Malgré les ampoules qui la font grimacer, les douleurs qui se font sentir au niveau des  jambes, des pied, du dos….elle poursuit sa route très encouragée par toutes les personnes qui participent y compris les nombreux compliments des Auxerrois.

Au total, 30 kilomètres le samedi aidée seulement à deux reprises par Philippe  dans  une descente un peu plus difficile mais refusant toute aide lors du retour  qui s’est pourtant déroulée avec le vent de face…

Malgré sa fatigue, Lohanna a insisté pour rechausser ses rollers le dimanche afin de s’attaquer fièrement aux prochains 20 kilomètres…. Cependant, son père et moi-même l’avons obligée à faire le retour après avoir parcouru seulement 6 kilomètres et ce malgré les larmes et les protestations.

Mais oui, Lohanna aurait été capable de faire les 20 kilomètres grâce à son courage et au dynamisme du groupe mais le lendemain, il y avait école  et il fallait qu’elle puisse marcher.

 

Je vous remercie à tous pour vos nombreux encouragements et  ce superbe week end qui m’a permis de partager des sentiments très forts en famille.

 

Je vous donne rendez-vous à la prochaine rando et espère avoir convaincu et surtout, donné l’envie à toutes les familles du SMR de se joindre à nous car nos enfants sont capables d’exploits que l’on ne soupçonne pas.

 

 

                                                                            Nadine

 

Copyright © 2008, Saint Maur Roller. Tous droits réservés.