6 heures du Challenge du Centre,

étape de Falaise

 

 

Toutes les photos ici

Malgré une organisation très difficile et pleine de rebondissements, Saint-Maur Roller réussit à inscrire deux équipes de 4 coureurs à cette nouvelle étape des 6 heures du centre.

Marie-Lau, Christine, Xavier, Jonathan, Sébastien, Christelle et Perrine prennent la route le samedi, pour profiter du samedi

       

 soir à Falaise, mais pas question de trainer car à 21 heures, les cuisines des restaurants ferment. Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, ils se rendent au site de la course où Carl, Cécile et son mari ont déjà récupéré les dossards et

       

 sont en train de s’installer. SMR prend ses aises et s’installe dans l’herbe, au plus près de la piste, juste devant la zone de relai.

Malgré un parcours sans difficulté apparente, il y a une belle série de cascades de la part de beaucoup d’équipes, notamment sur la zone de relais qui est assez courte et qui se situe juste après une petite descente vent dans le dos. Les patineurs arrivent à toute vitesse, les relayeurs sont agglutinés, les témoins volent, les roues se touchent, le bitume se fait embrasser… Une seule et unique chute pour SMR, sans séquelle. 

Côté piste, rien de très compliqué : 1 500 mètres de sol lisse, une légère montée, une bonne partie plate, des virages larges dans les deux sens et une douce mais efficace descente pour finir.

Côté météo : une piste humide au départ, mais un léger vent pour la sécher, un ciel bleu sans nuage pour quelques coups de soleil (avec trace du casque et des lanières bien sûr) mais un bon vent normand qui se lève les dernières heures de face et juste après la côte pour bien ralentir. Le vent a été tellement présent que SMR a du refermer sa tente d’urgence pendant les derniers tours, rollers aux pieds et par-dessus l’amas de sacs, de chaussures et autres entassés durant près de 6 heures.

Pour les relais, c’est assez difficile de les faire à l’américaine au début, mais peu à peu les patineurs s’espacent. Même rallongée de quelques mètres, la zone de relais reste plutôt courte et parfois le donneur de relai doit faire un tour de plus, quand il a loupé celui qui l’attendait. Ou encore quand Perrine oublie son casque, Jonathan a droit à un deuxième tour

       

 (désolée désolée désolée ! Surtout que Jonathan n’a mis que quelques tours à apprendre ce passage de relais qu’il ne connaissait pas, a fait toute la course avec des petites roues usées et sans entraînement de vitesse. C’est moche !). Attention, les juges veillent et Xavier a eu le malheur de passer en même temps que Cécile, ce qui lui donne le droit d’être accusé d’avoir triché, de ne pas avoir passé de relais.  Mais si mais si, même maillot pour même club, pas même équipe !

       

Pendant que SMR roule avec seulement 4 patineurs par équipe, Mathieu sur le stand d’à côté roule plus vite que le vent pour un autre club. Il aurait mieux fait de venir rouler en bleu pour le SMR ! Mais tout le monde garde son bon esprit et on s’encourage même d’une équipe à l’autre.

Pour cette course, SMR ne remporte pas de podium, mais les huit patineurs sont contents d’avoir roulé six heures sans râler (ou presque comme toujours).

Les Roulettes Saint-Mauriennes, en vétéran mixte, ont fait 155 km et arrivent en 5ème position sur 21, soit 21 sur 102 équipes au total.

Les Roules 94, en sénior mixte, ont fait 132 km, et arrivent 6èmes sur 9 dans leur catégorie, soit 56 sur 102.

 

 

Copyright © 2008, Saint Maur Roller. Tous droits réservés.