Le tour du cru, 17 octobre 2010

 

Depuis quelques années, AM Sports organise une randonnée à travers les vignes bourguignonnes le long d’une voie verte. Cette année, Saint-Maur Roller propose à ses adhérents d’y participer, mais seulement cinq patineurs s’inscrivent. Le départ est rude, car le rendez-vous est à Champigny à 5 heures 20 ; mais Xavier, tel un bon chef de famille, conduit sans râler Christine et les trois filles vers Santenay où le rassemblement est prévu à 8 heures 30. Accueil avec brioches et boissons chaudes et aussi  vent, ciel gris et sol TRES humide.

Le parcours est modifié par les organisateurs, puisque la voie verte est recouverte de feuilles bien glissantes.

  

Le cortège composé d’une centaine de patineurs s’élance à travers le village, précédé d’une voiture ouvrant la route. Cette dernière tombe en panne après une petite demi-heure de ballade : les organisateurs la poussent (en roller) jusqu’à l’entrée d’un champ pour ne pas bloquer la circulation et recharger la batterie avec celle de la voiture balai. Mais les câbles sont trop courts, heureusement que France 3 Bourgogne a une voiture plus récente !

Le rythme n’est pas très soutenu pour être accessible à des patineurs de tous niveaux. La route, bien que parsemée de flaques d’eau, est lisse et agréable malgré quelques côtes fatigantes ! Le temps quant à lui fait un effort car il ne pleut pas, mais le soleil n’est pas très présent, contrairement au vent glacial.

     

 A la moitié du parcours, un ravitaillement en boissons chaudes et pain d’épices requinque les troupes, dans un coin de forêt à l’abri de l’air frais.

Audrey, Solène, Christine, Xavier et Perrine sont parfois déçus de ne pas pouvoir prendre d’élan dans les descentes, mais les organisateurs ralentissent la tête de la randonnée.

Après les 19 premiers kilomètres, les patineurs qui le souhaitent ont une heure pour se défouler sur une voie verte, le long de la Dheune. Saint-Maur Roller en profite pour former un beau peloton et pousser jusqu’au bout de la voie à Saint-Léger sur Dheune. Christine et Xavier roulent comme si la route était parfaite, alors que Solène, Audrey et Perrine traînent à cause de la chaussée qui glisse, des feuilles, des maux de dos, pieds, ampoules, « c’est long, j’ai faim » …. Ah ces jeunes, ça ne tient pas la route ! Il faut préciser qu’Audrey, n’ayant pas patiné depuis trois mois avance quand même, malgré un roller qui grince et l’autre qui se met à chanter comme un oiseau.

Quelques minutes après le rendez-vous donné à la salle des fêtes, nos cinq patineurs arrivent (non les derniers) pour déguster les crus régionaux. Qu’il est bon de s’asseoir au chaud après cette randonnée presque hivernale ! C’est même difficile de se lever, mais quand c’est pour remplir l’assiette du buffet campagnard, les forces sont retrouvées. Dès la fin du repas, SMR s’éclipse discrètement pour reprendre la route et rentrer en région parisienne.

En conclusion, cette randonnée était très agréable, mais aurait été plus appréciée avec du soleil et si elle n’était pas si loin.

 

Copyright © 2008, Saint Maur Roller. Tous droits réservés.